Centre paramoteur

Le paramoteur est un aéronef de la catégorie des ULM. Il est composé d'une voile de parapente, et d'un moteur léger intégré à une cage de protection portée sur le dos du pilote ou fixé sur un chariot monoplace  ou biplaces équipé de roues ou de skis. Le matériel d’un prix abordable se démonte et se range dans le coffre d’une voiture.

 Une hélice offre la poussée nécessaire au décollage.

L'appareil ne requiert que très peu d'espace pour le décollage et l'atterrissage. En fonction de la vitesse des vents, il aura éventuellement besoin d'un seul pas à quelques mètres pour le décollage. Il n'est pas rare que les atterrissages s'effectuent simplement en posant les pieds au sol. Les atterrissages s'effectuent d'ailleurs généralement moteur coupé.

 L'appareil est facile à manier, et il peut effectuer un virage de faible rayon. Sa vitesse de déplacement par rapport au sol est d'environ 40 km/h, à laquelle on ajoute ou on soustrait la vitesse du vent.

Plusieurs facteurs font du paramoteur un aéronef parmi les plus sûrs.

  • Contrairement au parachute, si la voile ne se déploie pas, le pilote et son appareil restent au sol.
  • La position du pilote accroché sous la voilure augmente la stabilité de l'ensemble. Si un pilote lâche toutes les commandes, l'appareil se redressera automatiquement pour reprendre sa position naturelle.
  • En vol, un arrêt volontaire ou non du moteur a pour effet de transformer le paramoteur en simple parapente. Si le pilote a pris soin de toujours évoluer à portée d'une zone d'atterrissage sécurisée, les pannes entraînent alors rarement de conséquence fâcheuse.